Acerca de

Lexique POST - 7 - La rencontre en mixité (2).png

La rencontre en mixité

Elle consiste à favoriser les interactions et les relations entre filles et garçons. Qu’ils soient petits ou grands, la rencontre en mixité est rendue possible grâce à la mise en place de certaines stratégies et dispositifs spécifiques.

Aujourd’hui en France, on observe souvent une séparation sociétale très nette entre les filles et les garçons (et entre les petit.e.s et les grand.e.s). Cet état de fait est immédiatement visible dans l'espace scolaire, notamment dans la cour de récré. Les enfants ne jouent pas aux mêmes jeux et n’occupent pas les mêmes zones. Comment l’expliquer ?

On peut tout d’abord penser aux injonctions et aux stéréotypes auxquels filles et garçons sont confrontés depuis leur plus jeune âge, qui les conditionnent à jouer séparément. Le constat est sans appel :  on observe que les jeunes interagissent majoritairement en non-mixité, avec des activités très différenciées. Alors que certain.e.s traversent occasionnellement les espaces des autres, la rencontre et l’échange verbal restent néanmoins rares et succincts.

Par ailleurs, pour une majorité de personnes, l'amitié filles-garçons n'existe pas. Elle reste de l’ordre du mythe, de l’idéalisation ou du leurre. Si une fille et un garçon sont aperçus ensemble, on évoque deux possibilités pour légitimer leur interaction : soit il est question d’une relation amoureuse ou de séduction, soit le garçon est supposé homosexuel. Ce type de raccourcis alimente les discriminations et engendre régulièrement des moqueries, injures et agressions homophobes.

Ainsi, la possibilité d’amitiés filles-garçons est entravée, éloignant les enfants les uns des autres et les figeant dans des schémas comportementaux limitants. Nous préconisons, dans un premier temps, de créer ou plutôt de recréer les conditions propices à la rencontre. Nous avons conçu plusieurs dispositifs pour encourager cette rencontre, loin des injonctions sociétales limitantes. 

En voici quelques exemples :

L'ARObE - Collège Voltaire Colomiers installation expérimentations.jpeg
L'ARObE - Colomiers expérimentations.jpeg

1. Lors de l’installation des expérimentations au Collège Voltaire (Colomiers), nous avons souhaité proposer différentes configurations d’assises : des assises en U, en = et en L qui permettaient ici la discussion directe (en face à face) et le contact indirect (dos-à-dos, côté). L’amitié entre les filles et les garçons parfois moquée voire jugée impossible, est alors facilitée de manière subtile. En effet, ce système d’assises permet de créer un contact qui n’est pas nécessairement direct (voir photos ci-dessus). Dans un premier temps, les jeunes peuvent être ensemble, en mixité, sans qu’une quelconque relation soit “officialisée”. Cela les aide donc à faire connaissance.

L'ARObE - Ecole des Bosquets Expérimentations.jpg

2. Les espaces végétalisés sont des lieux qui favorisent la mixité. En effet, la nature est un espace neutre où les conditionnements sociaux s’effacent. Personne n’y est jugé comme étant “bon” ou “mauvais”. Les enfants jouent ensemble avec les feuilles ou la terre comme ici, à l’école des Bosquets (Mérignac). Dans cet exemple, filles et garçons s’appliquent à créer des “maisons” délimitées par des rangées de feuilles ou jouent à “chat”.

#egalitefillesgarçons #ecole #mixite #parite #amenagement #pratiques #changemaker #classeflexible #innovations